D-Ribose

De Jd Metzger Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Chimie

Le ribose est un glucide savoir un aldopentose (un pentose du type aldose), c'est un ose constitué d’une chaîne de cinq éléments carbone ainsi que d’une fonction aldéhyde. C'est un pentose qui joue un rôle important pour les êtres vivants surtout dans sa forme D.

Découverte, dénomination

Il a été découvert par Phoebus Levene en 1908 aux États-Unis à New York et doit son nom à l'institut dans lequel ils travaillaient : le Rockefeller Institute of Biochemistry à l'époque ("rib"-ose)

Rôle biologique

C'est un composant de l'ARN utilisé dans la transcription génétique, et est apparenté au désoxyribose qui est un composant de l'ADN. C'est également un composant de l'ATP (Adénosine triphosphate), du NADH, et de diverses autres molécules importantes dans les processus métaboliques.

Biosynthèse

Le ribose est produit dans la cellule par la voie des pentoses phosphates, qui est l'une des voies principales du métabolisme énergétique (avec la glycolyse et la voie d'Entner-Doudoroff). La première phase de cette voie, appelée phase oxydative irréversible, produit du ribulose-5-phospate à partir du glucose-6-phosphate et génère deux molécules de NADPH. Le ribulose-5-phosphate (un cétose) subit ensuite une isomérisation catalysée par la phosphopentose isomérase qui donne le ribose-5-phosphate (un aldose).

Indications thérapeutiques

A essayer dans tous les cas de problèmes musculaires (raideurs et courbatures, fibromyalgies, en complément à la prise de statines ou de levure rouge de riz, suites d'infarctus, insuffisances cardiaques éventuellement en association à la Co Q10 et la L-carnitine dans ce dernier cas.)

Dans la mesure où il s'agit d'une sorte de glucide, ayant préconisé le D-Ribose chez un "résistant à l'insuline" (pré diabète) je me suis inquiété des contre-indications éventuelles. Les malheureux propriétaires d'un diabète de type II pourraient s'inquiéter mais ce serait sans doute à tort pour les raisons suivantes :

  • Une étude existante met l'accent sur une augmentation de HBA1c (hémoglobine glyquée) sauf que le protocole impliquait une forme injectable. Rien à voir avec une prise orale.
  • Les doses préconisées varient de 5:7 g à 20 g/jour, c'est assez insignifiant par rapport au % de glucides contenus dans certains "super aliments". Je préconise de commencer par 2 à 3 cuillères à café à peine bombée ce qui fait 3 fois 3 g. à dissoudre dans un peu d'eau. certains recommandent la prise sur un estomac plein (?).

A noter que le D-Ribose nécessite un apport // de B3 niacine et/ou niacinamide. S'assurer de sa présence dans le multivitamines.

ATTENTION COMPLEMENT PROBLEMATIQUE

Je suis à l'origine d'une mise en garde de la part de Jacques Valentin dont voici le texte intégral :

Chers lecteurs de Gestion Santé,

Depuis quelques temps je conseillais le d-ribose qui est un cofacteur métabolique de la vitamine B3, qui active efficacement la production de la coenzyme NADH très importante dans le métabolisme cellulaire. Bien que ce soit un intermédiaire métabolique au niveau cellulaire, ce n'est pas un nutriment présent à un niveau significatif dans l'alimentation.

Il est toutefois disponible en complémentation nutritionnelle depuis de nombreuses années et il est utilisé à des dosages de quelques grammes par jour en particulier pour les cardiopathies, souvent avec le coQ10 et la carnitine en soutien pour le fonctionnement du muscle cardiaque. Il peut aussi être utilisé dans les asthénies pour relancer le métabolisme et la vitalité.

On estimait que c'était un produit sûr et efficace, mais des études se sont accumulés ces dernier temps, tendant à montrer que l'augmentation du d-ribose dans le plasma, bien qu'il soit rapidement absorbé par les cellules, suffisait à augmenter significativement les AGEs (Advanced glycation end-product) par glycation. Les AGE sont des protéines endommagées par les sucres qui sont difficiles à éliminer et qui favorisent le vieillissement cellulaire.

Mon collègue JD Metzger m'avait signalé il y a quelques semaines une étude que je n'avais pas trouvé très convaincante, mais je viens d'avoir des échanges approfondis à ce sujet avec François R. un lecteur de Gestion Santé que je remercie et qui m'a alerté et signalé plusieurs articles, dont des études de prise orale chez l'animal dont certaines à des dosages comparables à des prises de quelques grammes chez l'homme, qui montrent un effet nocif mesurable dans le cas de complémentation de relativement longue durée.

Pour plus d'infos techniques :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3169629/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6003283/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4741441/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22274132

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21864514

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30101366

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29033370

Dans ces contions et à l'exception éventuelle des personnes souhaitant un effet de relance du métabolisme sur une durée de quelques semaines, le d-ribose me semble désormais à déconseiller d'une façon générale.

Il n'y a pas à s'affoler mais le rapport bénéfice - risque devenant défavorable par rapport à la question du vieillissement en bonne santé dans la durée, le produit est clairement à retirer des produits que l'on peut conseiller.

Il peut probablement être remplacé par la prise de Nicotinamide Riboside, un précurseur direct du NADH, mais c'est un produit qui reste coûteux et qui n'est malheureusement pas accessible au plus grand nombre.

Compte tenu de ces résultats, j'ai mis une alerte et des conseils de prudence concernant la prise de d-ribose sur toutes les pages du site ou j'évoquais ce produit.

Notice de Jacques Valentin sur la D-Ribose

D-Ribose (à n'utiliser que dans certains cas et pas plus de quelques semaines) : La Nicotinamide mononucleotide (NMN) est un précurseur mais aussi un cofacteur important de la Nicotinamide riboside (NAD+).

Elle améliorerait de nombreux paramètres cellulaires dans le sens d'une réjuvénation, indépendamment du NAD+. Des recherches récentes semblent également indiquer qu'il s'agit d'un réparateur de l'ADN (lire : UNSW-Harvard scientists unveil a giant leap for anti-ageing [1]).

Comme la biosynthèse de la NMN implique le D-Ribose et la niacine, la prise de quelques grammes de D-Ribose, un aldopentose (produit relativement peu coûteux), répartis sur la journée peut être une option de complémentation pour optimiser le niveau endogène de NMN et du NAD par la biotransformation de la B3 du multicomplément.

Le d-ribose est par ailleurs utilisé de longue date en cardiologie avec le coenzyme Q-10 et la L-carnitine.

Attention toutefois, des expériences animales pas encore répliquées chez l'homme, mais convaincantes, indiquent que le D-Ribose présent dans le plasma en cas de prise alimentaire augmenterait les AGE, des agents qui endommagent les protéines et participent au veillissement cellulaire.

De ce fait nous recommandons un usage seulement ponctuel du d-ribose (pendant quelques semaines par exemple), pour relancer le métabolisme et seulement si vous ne pouvez pas acheter de Nicotinamide Riboside pour des raisons de coût, celui-ci apportant vraisemblablement la plupart des bénéfices métaboliques de la B3 + d-Ribose.

Contrôler la glycation

Dans le cas où l'on observerait un effet positif de ce nutriment, il existe un moyen de mesurer la glycation, c'est de doser les fructosamines et l'HBA1C avant emploi du D-Ribose et après 3 semaines pour les fructosamines, la période de référence de l'hémoglobine glyquée étant de 3 mois.

Le cas échéant si le bénéfice s'avèrerait nettement positif, il est sans doute possible de limiter la glycation avec des produits type Benfotiamine, P5P et de contrôler leur effet comme ci-dessus.

Ces dosages sont remboursables sur ordonnance mais doivent, en principe, être prescrits séparément.

Fournisseurs

Une fois n'est pas coutume, pour ceux qui voudraient malgré tout tester sur une courte période le D-Ribose, je ne préconise pas Iherb aux USA mais Bulk powders [2]

Disponible en 100, 500 g et 1 kilo.

Bien moins cher que chez Apothocaria et consorts...

Bulk Powders est en Allemagne, pas de frais de douane. Service rapide. Jusqu'à 45% de réduction à la date de création de cette page(2/2/2019).